Feudeymon :: Le Restaurant du Couteau Grinçant
Feudeymon Index du Forum

Feudeymon
Le p'tit coin des PNetiens

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Restaurant du Couteau Grinçant
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Feudeymon Index du Forum -> Les origines de Feudeymon -> Londres -> Rues de Londres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maena
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2013
Messages: 44
Localisation: Dans les étoiles
Féminin Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 18:56 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

 

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Mai - 18:56 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lanie
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2013
Messages: 58
Localisation: Au pays imaginaire
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 12 Juin - 10:37 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Lanie mourrait de faim et même si elle avait peu de temps avant de reprendre le travail, la jeune sorcière ne voulait pas se contenter d'un vulgaire sandwich, elle avait vraiment trop faim pour ça. C'est sans hésitation que la jeune femme s'engagea dans la rue du couteau Grinçant. Elle n'était pas venue ici depuis un long moment, elle avait souvent peu de temps pour déjeuner et le soir elle ne s'attardait pas après le bureau préférant le confort de son appartement à Chudley aux bruits de Londres. 


La jeune femme poussa la porte du restaurant et fut accueillit par Mrs Pickels qui la salua chaudement avant de la conduire à une petite table devant la fenêtre. 


En attendant qu'on lui apporte la carte, la jeune sorcière jeta un oeil à la salle presque vide du restaurant. Il était encore tot, à peine 11h45 les autres clients arriveraient seulement vers midi... La jeune sorcière fut déçu de n'avoir personne avec qui bavarder en mangeant...
_________________
¤ Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur ¤
Revenir en haut
Skype
Bulle
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2013
Messages: 260
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 21:54 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

11h30, bientôt midi, l'heure du repas. Bulle déambulait dans les rues de Londres. C'était la première fois que la jeune femme venait dans cette ville. Elle était pourtant connue pour ses nombreuses animations ainsi que les nombreux magasins qu'elle pouvait contenir. L'heure du déjeuner approchant, elle cherchait un petit endroit, tranquille, ou elle pourrait se ressourcer un peu.

Après avoir passer quelques têtes d'affiches de restaurant, rencontrée une horde de passant, les uns plus pressés que les autres, Bulle distingua une affiche : Couteau Grinçant, situé Grosvenor Place, il avait l'allure d'une petite auberge ...

En poussant la porte du restaurant, une douce musique arriva aux oreilles de la jeune femme, l'endroit avait l'air plutôt tranquille, tout l'opposé de son nom en quelque sorte. La patronne de l'auberge, du moins, elle le pensait, venait à son encontre : "Ah, ça faisait longtemps ! Quelle table vous ferez plaisir aujourd'hui ?"

Bulle avait pourtant l'impression de n'avoir jamais mis les pieds par ici, mais bon .... on sait jamais. Parfois les souvenirs sont vraiment enfouis.
Elle suivit néanmoins la restauratrice vers l'étage, ou cette dernière lui proposait une table dans un petit salon. Au passage, Bulle avait pu voir une autre jeune femme installait à une table. Peut-être y allait-il avoir plus de monde dans peu de temps ?
 
Revenir en haut
Moldu
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2013
Messages: 4
Localisation: Au mauvais endroit
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 16:47 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Jean Jacques poussa la porte de ce petit restaurant sympathique. Il avait vu l'enseigne il y a quelques temps mais il n'avait jamais osé pousser la porte, et il oubliait chaque fois quelque chose. Ses clés, son porte feuille, un rendez-vous urgent, tout le temps quelque chose. A vrai dire, en ce moment, il avait souvent quelques perte de mémoire.

Il posa donc un pied dans le restaurant.
Revenir en haut
Aurya
Serdaigle
Serdaigle

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2013
Messages: 193
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 16:55 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

(non pitié pas Jean jacques, c'est méchant pour Goldman)

Quand Aurya vit la personne rentrer dans l'établissement, elle réagit extrêmement vite. Son premier réflexe fut de l'immobiliser. En effet, il avait toutes les caractéristiques d'un moldu. On voyait d'ailleurs ton téléphone sortir de sa poche.

"Stupéfix !"

Le nouvel arrivant tomba comme une masse en au passage, une lampe tomba et se cassa au sol.

"Oh non! La lampe ! Je suis désolée pour la lampe !"

Le portable du moldu tomba de sa poche. Aurya avait souvent rêvé d'utiliser cet appareil, alors elle le glissa dans sa veste pour l'observer de plus prés plus tard.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lavalya
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 292
Localisation: Sous les décombres de Pnet
Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 21:47 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Décidément la vie était bien ennuyante pour Lavalya en ce moment, pour ne pas dire autre chose ! Entre la fermeture de l'école qu'elle n'arrivait pas à digérer, sa vie de famille avec des enfants en bas âge et surtout le travail. Elle avait l'habitude d'être surbooké et même si s'occuper des enfants était plaisant, elle voulait travailler.  Elle avait passé la matinée à chercher un emploi sur le chemin de traverse. 

 
Pour l'instant ça ne donnait rien mais elle ne désespérait pas ! Au pire elle ouvrirait sa propre boutique sur le chemin de Traverse. Depuis la fin de Voldemort il restait encore un peu de place sur cette rue marchande. Elle ruminait ses pensées lorsqu'elle eu une impression de malaise et chercha partout la cause de celui ci. 

 
Et elle le vit .... Il était habillé en moldu alors que ce n'était pas la rentrée scolaire et ce qui lui sauta aux yeux ce fut le téléphone qui sortait de sa poche. 

 
- UN MOLDU ! Non mais ce n'est pas vrai qu'est ce qu'elle fout la ministre de la magie ah ça elle sait organiser des festivals, des jeux mais la sécurité non ! N'importe quoi 

 
Elle s'apprêtait à aller maitriser la situation lorsqu'une jeune fille brune la prise en main et elle même courut chercher un ou deux auror qui traînaient dans le coin. 

_________________


Revenir en haut
Lanie
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2013
Messages: 58
Localisation: Au pays imaginaire
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 18 Juin - 22:40 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Lanie absorbée par son repas ne vit pas tout de suite le moldue rentrer... En fait elle ne l'aperçut qu'au moment où se dernier tomba sur le sol emportant avec lui une lampe qui se brisa. Une sorcière qu'elle avait déjà vu à Pnet sortie en courant.


Elle est surement partie chercher du secours... Peut être des aurors...


Lanie voulait se rendre utile mais elle ne savait pas comment... Faute d'une meilleure idée elle s'approcha de la lampe brisée.


- Réparo !


Immédiatement la lampe fut comme neuve. La jeune fille la ramassa pour la reposer à son emplacement initial.
_________________
¤ Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur ¤
Revenir en haut
Skype
Lavalya
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 292
Localisation: Sous les décombres de Pnet
Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 27 Juin - 23:08 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Quelques jours avait passés depuis ce fameux après midi où elle avait ramené un Karim abruti par l'alcool ! Enfin abruti restait un bien grand mot puisque contrairement à certains il était encore capable de penser et de parler mais il retrouvait sa maladresse d'antan et c'était assez attendrissant. Son séjour s'éternisait et elle en était ravie, ils avaient beaucoup discuté mais avec deux enfants en bas âge et Églantine ils n'avaient pas eu le temps de se poser sérieusement. C'est pourquoi Karim l'avait invité au restaurant pour discuter de leur projet. 


Préférant ne pas rester à Chudley où les commérages faisaient bon train, ils préfèrent l'anonymat de la masse de Londres. Pour l'occasion elle s'était habillée en robe légère car la chaleur commençait à leur tomber dessus comme une chape de plomb. Sa tenue était jaune très clair en l'honneur de son ami (http://image1.trefle.com/images/vetements-occasion/full/robe-dos-noeud-ottoman-femme-robes-robes-sans-manche-robes-courtes-genoux-robes-trapeze-sinequanone.63106007-105875896.jpg)et lui arrivait au dessus des genoux. C'était rare de la voir habillée en couleur et encore plus en robe, sa peau pâle faisait ouvrir de grands yeux ronds sur on passage mais elle n'en avait cure ! 


Elle avançait tranquillement dans les rues de Londres, elle ne craignait pas les quartiers mal famés étant une sorcière hors pair. D'ailleurs pour cacher sa baguette correctement elle l'avait mis dans ses cheveux pour composer un chignon qui laissait tomber quelques mèches brunes autour de son visage. Elle s'était contenté de ballerines pour se chausser car les talons ce n'était vraiment pas fait pour elle même si elle avait le sens de l'équilibre. Flânant devant les boutiques ,elle se dépêcha lorsqu'elle entendit une cloche sonner 19h30 car elle avait rendez vous à 20h. 


Elle espérait ne pas être en retard, elle détestait ça mais trouvait toujours le moyen de ne pas être à l'heure, toujours à penser, à flâner , à observer les gens ... Elle pressa donc le pas en écoutant le brouhaha des bruits de la ville et finit par arriver au point de rendez vous. Elle jeta un coup d’œil à travers la vitrine mais n'aperçus pas Karim, c'était lui qui avait choisis ce lieu donc elle préféra l'attendre en regardant deux jeunes moldus se disputer pour une route à prendre ou non ... Quel bêtise ! Un sort des quatre points et s'en était finis pour elle. 
_________________


Revenir en haut
Karim
Poufsouffle
Poufsouffle

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2013
Messages: 93
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juil - 23:47 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Cela faisait une semaine que Karim logeait chez ses deux hôtes. Non peu mal à l’aise d’occuper ainsi l’espace dans la vie privée de la famille Marchombre & Millers, il s’était fait le plus discret possible, s’enfermant dans sa chambre ou sortant le plus possible dans Chudley à la recherche d’un parc ombragé où travailler. En effet, il n’avait rien perdu de sa motivation depuis que Lavalou lui avait suggéré l’idée d’ouvrir ensemble leur propre commerce. Le surlendemain de sa cuite (il lui avait fallu une journée pour se remettre de ses émotions et mettre les choses au clair avec sa fiancée à Tinworth), Karim s’était rendu au Ministère de la Magie afin de demander un rendez-vous pour introduire leur demande d’ouverture d’une nouvelle boutique magique indépendante.

Ce genre de demande était particulièrement surveillé et suivi par les Forces de l’Ordre. Ouvrir un commerce magique en plein Londres nécessitait des aptitudes essentielles pour assurer au Ministère une gestion optimale d’affaires magiques dans une discrétion parfaite à l’égard des Moldus. Il existait par ailleurs une liste officielle des commerces magiques indépendants de Grande-Bretagne, et toute personne qui se serait lancée dans ce genre d’activités sans l’accord dûment obtenu d’une administration magique de haut niveau aurait été en infraction du Code du Secret magique, ce qui était passible d’un séjour à Azkaban dans les cas les plus graves.

N
on enchanté par la perspective d’avoir pour futurs hôtes de charmants détraqueurs encagoulés, Karim avait donc pris les choses en main et assuré à Lavalou qu’il effectuerait toutes les démarches nécessaires pour qu’ils puissent ouvrir leur boutique en toute légalité. Plutôt que de passer par la Mairie de Chudley qui, de toute façon, aurait transféré leur demande à Londres, le jeune homme avait fait le déplacement pour se rendre directement au Ministère. Après une longue attente, on lui avait fourni un rendez-vous six jours plus tard, autrement dit, aujourd’hui même.

C’était là le motif de leur rendez-vous à Lavalou et lui : Karim sortait du Ministère et, dans l’idée de changer d’air, il avait proposé à son amie d’aller dîner à Londres afin de discuter de l’avancement de leur projet. Il avait une multitude d’informations à lui transmettre, mais avant tout, il voulait faire de ce dîner un repas agréable entre deux amis de toujours, qui n’avaient pas encore eu l’occasion de partager un moment de quiétude en tête à tête depuis leurs retrouvailles.

Le rendez-vous avait été fixé à vingt heures, au restaurant du Couteau Grinçant. Karim ne connaissait pas beaucoup de lieux magiques à Londres en dehors du Chemin de Traverse, qui n’offrait quasiment aucun choix de restauration. Il avait donc opté pour le Couteau Grinçant qu’il ne connaissait que de réputation. D’après un bon nombre de sorciers, la cuisine y était gourmande et l’ambiance chaleureuse. A vingt heures tapantes, Karim arriva donc en face dudit restaurant et il chercha activement des yeux son amie Lavalou. Il la remarqua très vite qui regardait à travers la vitre du Couteau Grinçant : il s’étonna facétieusement de la tenue qu’arborait son amie d’enfance, elle qui n’avait pas l’habitude de se glisser dans des tuniques ou des robes courtes aux couleurs de l’été. Doucement, il s’approcha…

- Picaboo Lavalou ! dit-il en lui saisissant juste assez les épaules pour que la jeune femme sente l’effleurement de ses doigts sur sa peau.

Elle sursauta, il sourit. Puis il se pencha pour déposer un léger bisou sur la joue rosée de son amie. Il aimait la couleur de ses joues qui contrastait avec la douceur blanche de son visage et lui donnait cet air mutin qu’il appréciait par-dessus tout.

- J’espère que je ne t’ai pas faite attendre. J’ai fait mon possible pour arriver à l’heure.

Finalement, Lavalou pivota, le visage en face du sien. Un imperceptible clin d’œil illumina le regard du jeune homme, puis il désigna la porte du Couteau Grinçant pour inviter son amie à entrer.

Il faisait doux à l’intérieur du restaurant. La température parfaite pour savourer quelques bons plats sans risquer l’ensommeillement de la fin du repas, et repartir frais comme un gardon ! Karim choisit une table avec vue sur pelouse que la gérante, Mme Pickels, lui offrit avec enthousiasme. Il tira la chaise de Lavalou pour l’aider à s’asseoir, ce qui était un geste cérémonieux par nature, mais qui se voulait dépourvu de toute la solennité froide et distante des parfaits dandys anglais. Après quoi, il s’installa à son tour une fois sa veste en jean ôtée et suspendue au portemanteau. Enfin, les deux amis profitèrent d’un silence partagé, se regardant fixement dans les yeux avec une pointe de malice, mais aussi d’interrogation. Ce fut Karim qui rompit le silence le premier :

- Qu’est-ce que tu prends à boire ?

Il avait parlé en ne remuant que les lèvres : son regard était resté fixé sur Lavalou, brillant et étincelant, et les sourcils toujours droits.
   

_________________


Revenir en haut
Lavalya
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 292
Localisation: Sous les décombres de Pnet
Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 2 Aoû - 23:48 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

L’attente commençait à se faire longue mais elle avait tellement à penser qu’elle s’en aperçut à peine, enfin juste pour se demander si son ami n’avait pas eu de problèmes après tout c’était possible. Elle repensa à cette fameuse semaine où elle l’avait enfin retrouvé …  C’était comme au bon vieux temps des vacances ! Mais le timide jeune homme restait enfermé dans la chambre d’ami ce qui exaspérait au plus au point Lavalya qui le forçait à sortir de temps à autre. Ce n’était pas en pensant qu’à la boutique que son moral allait remonter. Mais Karim était récalcitrant et on pouvait apercevoir de petites traces de griffures sur l’encadrement de sa chambre car Lavalya était plus têtue encore. 

 
Aujourd’hui ils allaient enfin avoir des nouvelles et elle l’attendait impatiemment pour ça car elle en avait vraiment envie de cette activité professionnelle.  Elle avait déjà flâné sur le chemin de traverse pour trouver le local parfait. Elle avait trouvée un merveilleux local, une boutique assez conséquente mais cosy pour ne pas que ça fasse trop prétentieux mais surtout il y avait un bel appartement au dessus.  Une belle grande chambre, une chambre d’ami ou un bureau puis bien sur les pièces de commodité comme la salle de bain, le salon etc … 

 
Elle voulait lui faire la surprise, la jeune serpentarde avait mis une option dessus et avait même donné un acompte tant pis s’il n’avait pas l’accord du Ministère Karim aurait son domicile même si elle n’en avait pas envie, elle ADORERAIT l’avoir chez elle pour au moins les 10 prochaines années.  Et elle comptait bien le forcer à faire une virée shopping pour acheter des meubles et de la déco dans la semaine. 

 
Elle sentit plus qu’elle ne vit Karim, son parfum elle le connaissait par cœur, mais cela ne l’empêcha pas de sursauter quand elle sentit l’effleurement de ses doigts frais sur ses épaules.  Elle fit un sourire en coin avant de prendre la parole de sa voix douce mais assez grave tout de même. 

 
-         -  Picaboo ? Tu as toujours le don pour inventer des mots doux ! C’est comme Winou tu n’arrêtais pas de le dire à une certaine époque, je vais finir par être nostalgique !  

 
Elle avait son visage à quelques centimètres du sien, mais Karim après un sourire charmeur l’invita à entrer dans le restaurant. Il y faisait frais et c’était agréable, elle qui était habituée à la fraîcheur des cachots ne supportait pas la chaleur de cet été caniculaire c’est pourquoi elle avait choisis une maison en pierre. 

 
Elle s’étonna quand il lui tira sa chaise, ce n’était pas qu’il n’était pas galant au naturel mais elle n’avait pas l’habitude qu’il le soit avec elle, ensemble c’était plutôt tape dans le dos, câlins et éclats de rire. Mais cet infime changement ne l’embêtait pas. Elle l’observa en se retenant de lui faire remarquer ceci, elle adorait le taquiner mais hors de question de le vexer.  

 
-         -  Je vais prendre un rhum cerise ! Pour changer mais toi évite la boisson de la dernière fois hein !  

 
Il aimait qu’elle soit enquiquineuse, elle allait l’être. En attendant les boissons elle observa son ami, il dégageait quelque chose qui l’attirait depuis des années.  

 
-          - Alors je ne t’ai pas vu de la journée ! Tu as été assez fou pour te promener en pleine canicule par cette température.  Moi oui ! D’ailleurs c’est une surprise pour toi on ira faire un tour après le dîner si tu veux. 

 
Les Les boissons arrivèrent enfin avec le menu et quelques soufflés en guise d’apéritifs. Comme elle adorait le fromage, elle se les réserva et laissa ceux aux autres saveurs Karim. Elle leva son verre. 

 
-          - Je n’ai jamais été doué pour les speechs alors bon appétit ! Oh et tu veux en veux au fromage avant que je les mange tous. 

 
EEn En effet, elle en avait enfin un dans la bouche aussi gourmande qu’une enfant mais au moins elle gardait la ligne. 

_________________


Revenir en haut
Parvati
Serdaigle
Serdaigle

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2013
Messages: 46
Localisation: Tinworth
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 12:43 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Il était 21h lorsque Parvati rentra dans le restaurant du Couteau grinçant. Elle était heureuse, ce soir-là. Et elle avait un peu d'argent sur elle, mais elle n'en était même pas sûre. Mais bon, au pire, elle ressortirait ! Rien ne pouvait la déranger ce soir, car elle était heureuse. Son petit voyage à Londres l'enchantait, et elle se baladait dans les rues, dans la fraîcheur du soir. Après avoir rencontré quelques pubs et pris quelques rafraîchissements..., elle eut faim et voulut manger. Mais pas manger un vulgaire sandwich dans un bar. Non, elle méritait mieux que ça. Elle se mit donc en quête d'un restaurant digne de ce nom, et c'est ainsi qu'elle franchit les portes du Couteau grinçant.


« Tralalilalou, il fait bon chez vous, tralalilala, allons donc par là... Houhou, le Couteau grinçant ! Attention, ksssssss ! »


Le moins qu'on puisse dire, c'est que son entrée fut remarquée. Parvati chantait à tue-tête, et elle ne voyait pas pourquoi elle se serait arrêtée en entrant dans le bâtiment. Or, dans le restaurant régnait une sorte de silence mystique, qui fut troublé par l'arrivée de la jeune femme. Tous les clients attablés se retournèrent en direction de Parvati, qui s'arrêta soudainement de chanter... avant de sortir un « oups ! » insolent. Une dame s'approcha et lui demanda poliment si elle désirait manger. Elle semblait quelque peu contrariée.


- Si je veux manger ? A votre avis ? Hahaha ! répondit Parvati.


- Bien, répondit la dame. Je suis Mme Pickels, propriétaire de ce restaurant. Désirez-vous une table près de la fenêtre ?


- Pourquoi pas, répondit Parvati avec un haussement d'épaules. Elle rajouta en chuchotant à l'oreille de Mme Pickels : « Si vous pouviez me mettre près d'un beau garçon...  hihihi ! »


Mme Pickels se recula avec un air mi-surpris, mi-consterné.


- Vous sentez... commença-t-elle, puis elle renonça à terminer sa phrase.


Elle prit sa respiration et répondit qu'elle allait voir. Elle invita Parvati à la suivre, et la conduisit à une table près d'une fenêtre. Parvati s'installa et Mme Pickels partit voir les autres clients.


Parvati se balançait sur sa chaise et rêvassait en regardant dans le restaurant. Aucun beau garçon en vue, naturellement. Que des couples de vieux. Et d'un coup, dans cette atmosphère dans laquelle elle ne se retrouvait, toute sa gaieté retomba. Elle se mit à regarder par la fenêtre. Des gens passaient, d'un pas rapide. D'autres flânaient. Un couple de jeunes gens passa. Ils souriaient, ils avaient l'air heureux. Parvati se mit à trembloter. Il faisait froid ici ! Elle tourna à nouveau la tête en direction de la salle de restaurant. Sur la table, en face d'elle : personne. Elle était seule, et malheureuse. Elle sentit les larmes la gagner. Elle avait peut-être un peu trop bu, mais elle était quand même trop malheureuse. Et elle n'avait plus faim. Qu'est-ce qu'elle fichait dans ce restaurant, si elle n'avait pas faim ? Il fallait sortir d'ici. Mais au même moment, elle aperçut Mme Pickels qui revenait vers elle, un Menu à la main.


« Si je prends le Menu, je suis fichue, je serai obligée de commander quelque chose. »


Alors, Parvati se leva précipitamment et sortit du restaurant en courant, sous les yeux ahuris de Mme Pickels.
Revenir en haut
Alban
Gryffondor
Gryffondor

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 164
Localisation: Chudley

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 11:41 (2013)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant Répondre en citant

Alban avait invité Manolina la veille à un repas au Couteau Grinçant, et il lui avait dit qu'il viendrait la chercher chez elle, rue du Pitiponk à Chudley, à 19h.
Le maire de Chudley se dirige donc chez Manolina et s'approche de la porte, vêtu de son plus beau costume. Il toqua à la porte et quelques secondes après, la porte s'ouvrit pour laisser place à une charmante femme, Manolina. Alban resta ébahi quelques instants devant elle, puisqu'elle s'était mise sur son 31. Il lui tendit un bouquet de roses bien rouges.

« Bonjour Manolina! Tu es splendide. Tiens ce bouquet est pour toi. »

Après quelques mots échangés, Alban l'invita à lui prendre le bras et ils se dirigèrent dans la rue. Un peu plus loin se trouvait la surprise qu'Alban avait préparé. Et oui, ils n'iraient pas au restaurant du Couteau Grinçant en transplanant, ou par un autre moyen classique, mais bel et bien en calèche.
Celle-ci était faite en ébène avec de nombreuses décorations faites d'or. Mais le plus incroyable n'était pas cela, mais les deux hippogriffes placés à l'avant et chargés de tracter le véhicule. Celui-ci était magique et pouvait flotter dans l'air, et il se faisait tirer par les deux créatures.
Alban s'approcha de la calèche, ouvrit la porte, et invita Manolina à entrer. Il alla ensuite saluer les hippogriffes et monta à son tour.

« Alors, ça te plait ? »

Ils partirent alors en direction de Londres. Le voyage était magnifique, d'autant plus qu'il se faisait pendant le coucher du soleil faisant apparaître de splendides couleur sur l'horizon. Ils arrivèrent alors à Londres et se posèrent sur le toit du bâtiment renfermant le restaurant populaire. Ils sortirent de la calèche et descendirent les escaliers extérieurs, collés à l'immeuble, pour se retrouver devant la porte d'entrée du restaurant.

Arrivés en bas, une jeune femme sortit en courant du restaurant, bouscula Manolina qui tomba par terre. Alban attrapa la fille par la manche et la tira dans sa direction. Il aida ensuite Manolina à se relever.

« Vous ne pouvez pas faire attention ?! C'est incroyable ça, depuis quand on sort d'un restaurant en courant et bouscule-t-on les gens comme ça, surtout des femmes comme Mme Horstius, qui est Directrice de Département je vous rappelle. Vous n'avez pas peur des ennuis vous. »

Alban reconnut alors la femme, qu'il avait déjà vu lors de compétitions entre Tinworth et Chudley, et c'était bel et bien une habitante de Tinworth.

« Votre impolitesse et votre comportement ne m'étonne pas du tout, vu votre village d'origine. »

La jeune femme avait clairement bu trop d'alcool.

« Et en plus c'est une ivrogne. Manolina, tu veux qu'on appelle les policiers magiques ? Il ne faut pas laisser trainer de telles personnes dans Londres, imagine qu'elle s'en prenne à un moldu, ça pourrait être très grave. »
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:38 (2017)    Sujet du message: Le Restaurant du Couteau Grinçant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Feudeymon Index du Forum -> Les origines de Feudeymon -> Londres -> Rues de Londres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Design by Killian