Feudeymon :: Fleury & Bott
Feudeymon Index du Forum

Feudeymon
Le p'tit coin des PNetiens

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fleury & Bott

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Feudeymon Index du Forum -> Les origines de Feudeymon -> Londres -> Chemin de Traverse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pete
Gryffondor
Gryffondor

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 138
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 30 Mai - 17:24 (2013)    Sujet du message: Fleury & Bott Répondre en citant

 
 
Texte de Saina 

_________________
Absent pendant un moment, mais je vois tout !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Mai - 17:24 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Juliius
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2013
Messages: 54
Localisation: Chudley
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 30 Juil - 19:26 (2013)    Sujet du message: Fleury & Bott Répondre en citant

 
 
 
Veste de velours bleu nuit, sous le bras ; baguette attachée dans la manche gauche de sa chemise ; et Portefeuille en poche. Juliius était prêt à aller au chemin de traverse avec sa petite famille. Il cria alors du salon «Vous êtes prêts ?» C’est Maena qui répondit du premier étage «Noah n’arrêtait pas de bouger, pour l’habiller c’était difficile ! Je prends une veste et on descend !». Juliius inspecta alors le temps. Il ne semblait pas y avoir de vent, mais le ciel était couvert, et les seuls rayons du soleil qui perçaient l’épaisse couche de multitude de gouttelettes d’eau et de vapeur d’eau que constituaient les nuages ne suffisaient pas à réchauffer l’atmosphère. Une fois tous prêt, ils transplanèrent jusqu’à l’entrée du chemin de traverse. Ils s’engouffrèrent dans les ruelles bondées de monde. Le vent semblait s’être levé, mais la foule ne s’en était pas inquiétée, et elle ne diminuait pas pour autant. Maena décida de s’arrêter avec les enfants chez Madame Guipure, prêt à porter pour mages et sorciers.    
 
   
 
-       Il faut absolument qu’on achète aux enfants de nouveaux vêtements, en jouant dehors, les leurs sont complètement abîmés. Et puis ils sont démodés ! chuchota-t-elle.    
 
   
 
Juliius acquiesça  et demanda à sa fiancée de le retrouver chez Fleury et Bott lorsqu’ils auraient terminé. Juliius échappait ainsi à la boutique de vêtements et allait se faire plaisir en assouvissant son désir de littérature. Il embrassa Maena et ses enfants, qui demandaient déjà «Y va où Papa ?» et il s’enfuit sans répondre, laissant le bonheur à Maena d’expliquer aux enfants que leur papa en avait assez de simplement regarder les autres se faire plaisir. Juliius adorait faire les boutiques, mais pour lui il n’y avait pas beaucoup de magasin qui valait le coup au Chemin de traverse. Il entra cependant dans une boutique qu’il estimait et ce depuis un grand nombre d’années. En entrant, il pu y sentir la même odeur de livres qu’il sentait à chaque fois qu’il entrait chez Fleury et Bott. Ce mélange de livres anciens et neufs, qui plaisait tant à Juliius. Le parquet sous ses pieds grinçait. Il observait l’étagère des nouveaux livres, afin de peut-être en acheter, lorsqu’il entendit un bruit. Il se retourna furtivement comme le lui avait appris Kestrel qui avait voulu parfaire ses mouvements en DCFM. Il remarqua alors qu’une ombre se dessina à côté de lui, révélant la présence de quelqu’un. Il ne bougea pas, pris sa baguette discrètement, tout en regardant devant lui et sur les côté comme pour faire croire à la personne qui se trouvait derrière lui que Juliius ne faisait que chercher d’où venait le bruit. Juliius guettait l’ombre également. Elle était toujours présente et ne bougeait pas non plus. Il se mis en position, prêt à tourner subitement les talons afin de se retrouver en face de cette mystérieuse silhouette. Il s’exécuta.    
 
   
 
-       Stupéfix ! s’exclama-t-il.    
 
   
 
Juliius remarqua qu’au moment où il s’était retourné la silhouette d’un mystérieux homme s’effaçait déjà. Il lança cependant son sortilège, peut-être un reflexe. Malheureusement pour lui, il aurait du y penser à deux fois. Son sortilège ricocha sur un nouveau livre à l’armure de fer blanc, et alla percuter un autre livre sans armure ni défense, apparemment très mécontent, qui sortit de sa place avec fougue. Le livre, en sortant, culbuta les hautes étagères que dénombrait la librairie, et ces-dernières s’écroulèrent les unes sur les autres. Juliius voulut se protéger à l’aide d’un sortilège lorsqu’il fut assommé par une étagère qui le surpris sur sa gauche. Sa baguette roula en dessous d'elle. Il n’avait effectivement pas imaginé que toutes les étagères du magasin tomberaient ainsi. L’effet domino était affolant. Tout avait été dévasté, et les livres qui avaient pu s’échapper, volaient en dessous du plafond. Quand à Juliius, ce cher mais maladroit professeur d’histoire de la Magie restait enseveli sous les livres, tandis que le livre vert, celui-là même qui avait réussi à dévaster la libraire, fonçait dans le tas où Juliius était enseveli. Une personne avait été elle aussi touché, car Juliius entendit quelqu’un se plaindre d’avoir pris UN livre sur la tête. Juliius pensa « Pauvre bouchon! Si on comptait les livres qui m’étaient tombés dessus en l’espace de 15 secondes, tu la bouclerais et t’agenouillerais devant moi ! ». Le Serpentard réussit quand même à dégager un de ses bras, qu’il leva en l’air pour manifester sa présence. Il marmonnait également quelques paroles inaudibles, en effet, ses poumons étaient comprimés entre des livres et une étagère en chêne massif.    

_________________


Revenir en haut
Eglantine
Serpentard
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2013
Messages: 452
Localisation: Entre ici et là
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 10:33 (2013)    Sujet du message: Fleury & Bott Répondre en citant

Eglantine lança un dernier regard au miroir pour remettre, tant bien que mal, une mèche rebelle et dévala les escaliers pour sortir de chez elle. Vérification rapide des sortilèges de protection puisque tout le monde avait quitté la maison : Lavalya avait trainé Karim dehors pour aller au restaurant, à ce sujet Eglantine ne pouvait d’ailleurs s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie. Depuis quand elles n’avaient pas fait une sortie au restaurant toutes les deux... Les enfants n’étaient pas là non plus car ils étaient gardés chez la nounou pour une journée « test », il est dur de trouver une bonne nourrice... Tout ça lui laissait le choix entre se morfondre seule dans son salon ou sortir faire un tour. Le choix avait été rapide puisque qu’Eglantine transplanait à Londres, décidée à aller trainer dans quelques magasins.

Passant devant la ménagerie magique, elle eut la nostalgie de son ancienne chouette Scratchy qui était partie depuis qu’elle avait quitté l’école. Elle se demandait si elle ne devait pas en racheté une quand elle passa devant la boutique de Fleury et Bott. Eglantine aimait le calme des livres presque autant que de les lire. En plus, il faisait plus froid que ce qu’elle avait imaginé ce qui la décida à entrer dans la boutique.

Elle hésita longuement sur le rayon vers lequel se diriger. Elle flâna d'abord un moment parmi les différent rayons puis se rappelle sa décision d'améliorer sa maîtrise des sortilèges. Cela pourrait être sa nouvelle occupation mais elle n'avait pas envie de demander de l'aide à Lavalya. Elle feuilleta quelques livres sur les sortilèges de défenses, d'autres sur ceux de protection. Elle entendit alors un bruit qui la fit sursauter.


*Voilà comment on gâche la tranquillité d’un lieu...*


Elle se dirigea vers l’étagère des nouveautés d’où provenait le bruit, décidée à se défouler sur l’idiot qui avait déclenché un vacarme pareil. La jeune femme esquiva de justesse un livre et ne put s’empêcher de rire en voyant un bras dépassant du tas de livres qui s’était écroulé. Elle sortit sa baguette de la poche de son jean, et fit léviter la pile de livre pour les faire se ranger un à un dans les étagères. Eglantine put alors voir que sous ces livres se trouvait Juliius, qui était en bien mauvaise posture.


- Je sais qu’il y a des livres intéressants mais tu pourrais en choisir un peu moins pour commencer non ?


Elle avait un sourire un peu moqueur mais lui tendit quand même sa main pour l’aider à se relever.


- Ça va quand même, rien de casser ?
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:44 (2017)    Sujet du message: Fleury & Bott

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Feudeymon Index du Forum -> Les origines de Feudeymon -> Londres -> Chemin de Traverse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Design by Killian